Née au 18ème siècle, le Porto est le vin officiel des Portugais. Il obtient son goût un peu corsé, grâce en outre à sa conservation des futs à l’ombre. Le plus intéressant dans l’histoire est le tonneau, car cette fois-ci il aura une fonction assez particulière : une chambre d’hôte ! C’est dans la vallée de Douro que de fil en aiguille, l’idée s’est construite. Ne servant plus pour ses propriétaires, un vieux tonneau de 12000 litres était à vendre dans la vallée de Douro. Tony, l’ami du viticulteur, était tombé sous le charme de ce colosse, mais à cet instant précis, il ne savait pas vraiment pas quoi en faire. Puis, l’idée est subitement survenue d’en créer une chambre d’hôtes. Découvrez comment Tony et son épouse ont façonné cette pure merveille.

Une idée ingénieuse qui a fait ses preuves

Surexcité par l’idée de tenter cette expérience insolite, Tony n’a pas attendu un seul moment pour déplacer son tonneau, la future chambre d’hôte à Quinta de Ribas. Le cadre convient à son aménagement, avec l’immense verdure et le coin à l’ombre qui rappelle la cave. D’ailleurs, Tony a tout de suite décidé de mettre la chambre d’hôte dans cet emplacement. Quelques tours de main, une porte et une fenêtre, Tony a voulu vraiment garder le charme naturel de ce fût dont la chair intérieure conservait le parfum de vin si particulier. Depuis, la chambre ne cessait d’héberger des touristes.

Une chambre enivrante à tester à tout prix !

Si vous trouvez l’idée saisissante, rendez-vous à l’est de Porto, chez Tony et Catherine à Quinta de Ribas. L’établissement est ouvert entre mars et octobre et dispose également de chambres traditionnelles, en attendant votre tour si la place est déjà occupée !

Catégories : HébergementVoyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *